RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

CP RAIDH : JOURNEE EUROPEENNE DE MOBILISATION CONTRE L’ENFERMEMENT DES ETRANGERS

RAIDH, Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme participera à Paris à la marche unitaire organisée à l’appel de RESF (Réseau Education Sans Frontières) samedi 19 janvier à 14h qui partira de la Cité de l’immigration (Porte Dorée) au Centre de Rétention de Vincennes.

RAIDH entend rappeler à l’occasion de la journée européenne contre l’enfermement des étrangers que le respect des droits de l’Homme ne saurait être violé au prétexte d’une politique du chiffre et de la peur.

En fixant l’objectif quantitatif de 25 000 expulsions par an en 2008, le gouvernement entend s’affranchir du droit international qui place au centre de ses fondements le droit à la dignité des personnes (art. 1 de la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, art. 1er de la déclaration universelle des droits de l’Homme).

La poursuite de la politique d’expulsions menée par le gouvernement constitue un véritable bras d’honneur adressé au Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, M. Alvaro Gil-Robles, qui lors de la dernière visite en France indiquait en 2005 :

« Le fait d’énoncer les quotas est une pratique choquante qui présente le risque de conduire à la mise en place de dispositifs tels que les arrestations massives dans les zones ciblées pour remplir les objectifs fixés, les interpellations aux guichets des préfectures et à un certain nombre d’abus » (1).

Expulsions : 25 000 fois non !

Media stories :

Chagrin d’amour à la maternelle

Lucian, 6 ans est amoureux de la petite Wissam, sans-papier et menacée d’expulsion… Pour contacter la maman de Lucian, contacter RAIDH.

Un patron indigné…

RAIDH est récemment venu en appui à un demandeur d’asile algérien à la demande de son employeur, indigné des conditions d’arrestation et de rétention de son collaborateur. Après intervention de RAIDH, une plainte à la police des polices est en cours d’instruction et la Commission nationale de déontologie de la sécurité saisie… Pour contacter la famille du demandeur d’asile expulsé ou son employeur, contacter RAIDH.

1) Rapport de M. Alvaro Gil-Robles, Commissaire aux droits de l’Homme, sur le respect effectif des droits de l’Homme en France, suite à sa visite du 5 au 21 septembre 2005, page 25.