RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

CPI : un mandat d’arrêt historique

Paris, le 5 mars 2009

Pour la première fois, un chef d’Etat en exercice est poursuivi par une juridiction pénale internationale permanente, la Cour pénale internationale. Un mandat d’arrêt international vient d’être émis par la Cour pénale internationale à l’encontre du Président soudanais Omar el-Béchir pour crimes contre l’Humanité et crimes de guerre pour son rôle dans les violences commises à l’égard de civils au Darfour.

Ce n’est pas tous les jours que nous vivons pareilles avancées de la justice… Aussi, RAIDH se félicite de la démarche engagée par la Cour pénale internationale.

En attendant, ce sont les ONG, sans compter les populations locales, qui payent le prix de cette audace :

Action contre la Faim, Oxfam, MSF, CHF International, CARE, Solidarités, Mercy Corps, Save the Children, The Norwegian Refugee Council, the International Rescue Committee ont été expulsées sine die.

La longue marche vers une justice internationale est en cours. Continuons le combat !

Lire le Communiqué de la Cour pénale internationale : La CPI délivre un mandat d’arrêt à l’encontre du Président soudanais Omar Al Bashir

Lire les réactions de :

Human Rights Watch

Amnesty international

La Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH)