RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

Du béton dans la marre : quand Bouygues assigne le Canard enchaîné

Alerte RAIDH

Illustration de Sauvons les riches Depuis 15h30, mercredi 18 janvier se tient le procès du Canard Enchaîné, assigné en diffamation par le groupe Bouygues.

Le géant français du bâtiment réclame pas moins de 9 millions d’euros au journal après ses articles l’impliquant dans d’éventuels faits de corruption concernant le chantier du futur « Pentagone français ».

RAIDH dénonce cette atteinte manifeste au droit à l’information, les dommages-intérêts demandés constituant une menace sur la liberté de la presse et la liberté d’expression pesant désormais sur l’ensemble des médias et de la société civile.

Beau, joueur, le Canard enchaîné nous indique réclamer la modique somme de 1 € symbolique en retour...

Vous avez dit liberté d’expression sous haute tension ?, RAIDH vous tiendra au courant des prochains développements de sa campagne SLAPP sous peu...

A lire :

- La réaction de Reporters sans frontières
- Le monde
- Le communiqué de presse du groupe Bouygues

Images à télécharger

  Sans titre