RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

L’association médicale canadienne demande des études indépendantes sur les dangers du Taser

L’AMC demande des études indépendantes sur les dangers du Taser

La Presse Canadienne

OTTAWA _ Les dangers associés à l’utilisation du pistolet électrique Taser doivent faire l’objet d’études scientifiques indépendantes, lit-on dans un éditorial cinglant publié dans l’édition courante du Journal de l’Association médicale canadienne (AMC).

La publication dénonce la firme Taser International, qui fabrique ces armes, pour avoir financé la réalisation de la majorité des études qu’elle cite afin de démontrer que son produit est sécuritaire.

Le Journal de l’AMC passe en revue les études scientifiques existantes et conclut qu’il y a un besoin urgent pour de nouvelles études impartiales.

Plus de 300 personnes en Amérique du Nord, dont 20 au Canada, sont décédées après avoir été électrocutées par un pistolet Taser. Ces armes sont très populaires auprès des forces de l’ordre, qui affirment qu’elles permettent d’éviter des blessures aux suspects et aux policiers.

L’association médicale souligne aussi que Taser International a confronté de façon musclée les chercheurs et les coroners qui se sont inquiétés des dangers du pistolet électrique.

Lire l’édito implacable de la revue de l’association médicale canadienne, une véritable bombe... non létale !