RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

"Mobilisation contre la réforme de la rétention administrative des étrangers"

RDV le 2 juin à 18 h à Bobigny avec RAIDH et l’ensemble des associations mobilisées pour signifier que tous, associations, syndicats, avocats, citoyens, à l’intérieur ou en dehors des centres de rétention, ils continueront à aider les étrangers pour la défense de leurs droits et de leur dignité.

Lire l’appel à rassemblement

ACAT-France, ADDE, Anafé, Comede, Emmaüs-France, Gisti, La Cimade, Ligue des droits de l’Homme, Réseau éducation sans frontières, le Secours catholique, le Syndicat des avocats de France, Syndicat de la magistrature

Communiqué de presse - 20 mai 2009

Une large majorité des ONG de défense des droits des étrangers et des droits de l’Homme ont fait connaître leur vive opposition au nouveau dispositif ministériel publié en août 2008, qui réduit fortement le rôle de la société civile auprès des étrangers retenus et la possibilité, pour ces derniers, d’exercer pleinement leurs droits. Il transforme effectivement une mission d’aide juridique en simple mission d’information et conduira de fait à faire des droits des étrangers en rétention, des droits virtuels.

Le Gisti, l’Association Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) et le réseau Elena-France ont annoncé avoir déposé, vendredi 15 mai, un recours en annulation des contrats assorti d’un référé suspension demandant donc la suspension d’exécution de ces contrats.

La Cimade a également déposé, lundi 18 mai, un recours en annulation avec référé suspension, des 8 contrats.

Un appel à mobilisation a été rendu public mardi 19 mai lors d’une conférence de presse. Douze associations appellent déjà à des rassemblements partout en France, le 2 juin pour signifier que tous, associations, syndicats, avocats, citoyens, à l’intérieur ou en dehors des centres de rétention, ils continueront à aider les étrangers pour la défense de leurs droits et de leur dignité.

Dans les permanences, dans les tribunaux, dans les préfectures, dans les aéroports, dans la rue, ils poursuivront leurs actions auprès des étrangers et de leurs familles. Les associations signataires réaffirment aux étrangers enfermés leur soutien et leur vigilance, pour dire leur attachement à l’indépendance des associations, à leur liberté de parole et de témoignage.

www.lacimade.org/2juin

www.cetaitpiredemain.org

www.cetaitpiredemain.org

Images à télécharger

  Sans titre