RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

Nouvel usage abusif d’un pistolet à électrochocs aux Etats-Unis : la France en commande 1200 de plus...

Le jour où se tenait la première audience de l’affaire RAIDH contre Taser France (1) ce 17 septembre dernier, se déroulait de l’autre côté de l’Atlantique une scène invraisemblable.

Dans le cadre d’un débat organisé par l’Université de Floride, un étudiant interpellant verbalement le Sénateur et ancien candidat à l’élection présidentielle américaine, John Kerry, s’est fait électrocuté à coup de pistolet à électrochocs "Taser" par des policiers faisant vraisemblablement un usage disproportionné de l’arme adressant 50 000 volts.

Malheureuse coïncidence des calendriers

En dépit du danger de dérapages propre à l’arme dont cette vidéo témoigne, la France viendrait de confirmer ce même 17 septembre l’achat de 1249 pistolets à impulsion électrique initié à l’occasion de l’appel d’offre du 24 avril 2006 selon nos informations.

RAIDH poursuit sa campagne "Non au Taser" et demande qu’une régulation stricte de l’usage et du déploiement de cette arme soit mise en oeuvre.

1) Taser France poursuit RAIDH pour dénigrement de la marque "Taser" et dépassement des limites de la liberté d’expression. Taser réclame 50 000 euros de dommages-intérêts, 8 000 euros de frais de publication et 3 000 euros de frais d’avocat.

Voir la campagne.

RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme