RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

RAIDH soutient deux étudiants victimes de violences policières à la Sorbonne

RAIDH, le Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme soutient deux personnes victimes de violences policières dans la nuit du 10 au 11 mars 2006.

Durant cette nuit d’occupation de la Sorbonne, les CRS sont intervenus afin d’évacuer les occupants présents dans le cadre du mouvement de contestation du CPE (Contrat Première Embauche).

Au cours de l’évacuation, un CRS a volontairement fait tomber d’une hauteur de deux mètres une jeune étudiante de 21 ans, qui avec l’aide de son ami tentait de prendre la direction de la sortie sans opposer la moindre résistance.

Son ami a fait l’objet d’un traiment similaire par le même policier qui l’a volontairement propulsé dans les escaliers. Résultat : traumatisme cranien, nez fracturé, problème aux cervicales.

RAIDH a interviewé l’étudiant en question à l’hôpital de la Salpétrière.


Itwsalpetriere8mos

Si l’interview ne se lance pas automatiquement (soyez patient, télécharger l’interview (attention plus de 13 Mo) :

- version Mpeg4
- version flash (soyez patient)

L’étudiant est toujours en observation une semaine après cet incident.

La police des polices, l’IGS, a été saisie. Une enquête administrative est en cours pour retrouver le CRS.

RAIDH appuie les deux étudiants dans leurs démarches juridiques afin de poursuivre l’auteur de ces actes au pénal.

Les personnes ayant participé à cette occupation à l’intérieur de la Sorbonne la nuit du 10 au 11 décembre et ayant été témoin de l’action sont priées de contacter RAIDH de toute urgence. Un appel a témoin a été publié par RAIDH dans le journal Libération à cette fin.

RAIDH, Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme