RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

Taser : Amnesty confirme les craintes des défenseurs des droits de l’Homme

Un Communiqué du 16 décembre 2008 d’Amnesty international revient sur le caractère mortel et dangereux des pistolets de type Taser.

États-Unis. La sécurité des pistolets Taser en question, alors que l’on recense 334 morts

Les affirmations des industriels selon lesquelles les pistolets incapacitants connus sous le nom de marque Taser sont des armes sans danger et non meurtrières ne résistent pas à l’examen, a déclaré Amnesty International ce mardi 16 décembre. L’organisation a demandé aux gouvernements de restreindre leur utilisation aux situations mettant la vie en danger, ou bien de suspendre leur usage.

Amnesty International a lancé cet appel à l’occasion de la publication d’un rapport extrêmement détaillé sur la dangerosité de ces pistolets paralysants, USA : Less than lethal ?, qui intervient alors que le nombre de personnes mortes après avoir été touchées par un Taser a atteint 334 (chiffres établis pour la période comprise entre 2001 et août 2008).

« Les pistolets Taser ne sont pas les “armes non meurtrières” que l’on décrit, a déclaré l’auteure du rapport, Angela Wright, qui est chargée de recherches sur les États-Unis au sein d’Amnesty International. Ils peuvent tuer et ne devraient être utilisés qu’en dernier recours.

Lire le communiqué sur le site d’Amnesty France
- informations issues du rapport annuel 2006 d’Amnesty international