RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

Taser France poursuit son acharnement judiciaire contre RAIDH

Après avoir été déboutée pour la 4ème fois consécutive de ses actions en dénigrement et diffamation, Taser France a fait appel de la décision du Tribunal de grande instance de Paris la condamnant aux dépens sur l’ensemble de ses demandes contre RAIDH, notamment pour "dépassement des limites de la liberté d’expression" et "dénigrement de la marque et l’image commerciale Taser".

Alors que l’entreprise commercialisant le Taser en France n’a jamais fait appel des décisions de justice la condamnant systématiquement, (elle vient d’annoncer qu’elle renonçait à faire appel contre la décision la condamnant face à Olivier Besancenot), l’entreprise maintient la pression contre RAIDH, association de défense des droits de l’Homme aux ressources limitées et réclame 50 000 euros de dommages-intérêts, 8 000 euros de frais de publication et 3 000 euros de frais d’avocat.

Dés lors on peut légitimement s’interroger sur la volonté de nuire de l’entreprise envers notre organisation.

Cet acharnement judiciaire constitue-t-il une procédure abusive ? Telle sera la question qui sera adressée aux juges par notre association en appel.

D’ici là, vous pouvez soutenir RAIDH en signant l’appel à soutien initié par les organisations de défense de droits de l’Homme et continuer à signer la pétition pour une régulation de l’usage du Taser en France.

RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme

Images à télécharger

  Sans titre