RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

Taser : RAIDH couvert par Nouvel Obs.com

Brève publiée sur Nouvel Obs.com le 9 novembre 2006

POLICE

Le Taser classé arme
de 4ecatégorie

NOUVELOBS.COM | 09.11.06 | 17:25

Le "Taser", pistolet à électrochocs que Nicolas Sarkozy veut mettre à la disposition des policiers, a été classifié en arme de 4ème catégorie.

L e "Taser" ou pistolet à électrochocs a été classifié par le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy en arme de 4ème catégorie par un arrêté interministériel du 22 août 2006, a-t-on appris jeudi 9 novembre auprès du Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme (RAIDH). Le Taser X26( nom complet) adresse une décharge de 50 000 volts à une distance de 10 m. Selon le RAIDH, le ministre a reconnu "le caractère dangereux de cette arme présentée comme non mortelle par son fabricant et ses partisans".Dans un communiqué, le RAIDH a déclaré : « En classant le Taser X26, dans la même catégorie que le 357 Magnum ou le fusil à pompe, le Ministre de l’Intérieur interdit enfin la vente libre de cette arme, une première victoire de notre campagne anti-Taser ».

2300 signatures contre le Taser

L’association exhorte par ailleurs "le ministre de l’Intérieur à renoncer immédiatement à équiper de cette arme BAC et compagnies de CRS dont les unités devraient être fournies en Taser X-26 de manière imminente ». Nicolas Sarkozy envisage en effet d’équiper quelque 3000 policiers et 2000 gendarmes ainsi que les gardiens de prison.

L’association appelle à la signature d’une pétition sur son site pour réclamer "l’interdiction du Taser en France à destination du public et des forces de maintien de l’ordre ainsi qu’une stricte réglementation de l’arme à usage des unités d’élite". Plus de 2300 signatures ont déjà été recueillies

RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme