RAIDH - Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme
Bouton menu

Une ancienne employée de Taser international affirme avoir été menacée par la compagnie

Le très sérieux National post, quotidien canadien anglophone relate dans son édition du 22 novembre 2007, l’histoire d’une ancienne employée de l’entreprise Taser international qui affirme avoir été menacée par son ancien employeur.

L’article rappelle que parmi les 100 poursuites actuellement en cours d’instruction contre la compagnie pour morts ou blessures et par la compagnie elle-même contre les médecins légistes (coroners) ayant déclaré l’usage de l’arme comme facteur mortel, l’une d’entre elle, retient particulièrement l’attention.

Pam Schreiner, qui a travaillé pour la compagnie basée en Arizona qui contruit les pistolets à électrochocs, en 2004, déclare avoir été menacée et indimidée, notamment par des coups de feu sur sa maison, après avoir vu des représentants de la compagnie broyer intentionnellement les rapports
de Taser recensant les cas de blessures, ce durant une procédure judiciaire, selon les pièces présentées au dossier en instruction.

Lire l’article dans sa version originale